26 octobre 2013

Planifier votre relève ne vous fera pas mourir!

Par Martine Deschamps (Membre du Family Firm Institute) de Syneraction Management.

 

À maintes reprises ces dernières années, vous avez entendu parler de l’importance de planifier votre relève pour assurer un transfert durable de votre entreprise.On vous a dit et redit qu’il est préférable de planifier la transmission de votre entreprise plusieurs années avant de tirer votre révérence. Au moins 3 ans à l’avance si vous avez déjà identifié votre relève à l’interne.Malgré des statistiques assez négatives sur le sujet, notre expérience confirme que les entrepreneurs veulent planifier la transmission de leur PME, mais bien souvent, ils ne savent pas par où commencer!

Bien souvent, les entrepreneurs commencent leurs réflexions sur la transmission de leur PME à l’envers! En effet, ils réfléchissent et angoissent avec les options qui seraient possibles :

  1. À qui pourrais-je transférer ou vendre?
  2. Pourront-ils me payer?
  3. Combien vaut mon entreprise?

En tant qu’entrepreneur-cédant, vous devez en tout premier lieu obtenir des réponses sur vous-même au sujet du transfert de votre entreprise. Et ce n’est pas du tout de l’égoïsme. Vous êtes LE point de départ d’une réflexion sur le transfert de votre entreprise.
On croit à tort que ça doit partir des relèves. Ce n’est pas faux, mais si vous n’avez pas pris la décision de débuter le processus de transmission, il n’y aura PAS de transmission! Qu’il ait de la relève ou non!

En tant qu’entrepreneur-cédant, comment entamer une réflexion où vous êtes le sujet d’intérêt?

En répondant honnêtement à des questions fondamentales. En voici quelques exemples :

  1. Pendant combien d’années encore est-ce que je souhaite travailler au sein de mon entreprise?
  2. Quelle est ma vision du transfert de la direction et, ensuite, de la propriété de mon entreprise? Transfert rapide ou progressif du pouvoir?
  3. Quels sont mes objectifs personnels et professionnels?
  4. Ai-je des projets pour ma retraite?
  5. Quels sont les talents et les habiletés que je souhaite continuer à utiliser à la retraite?
  6. Si je ne peux pas entendre le mot «retraite», comment puis-je tout de même protéger mon entreprise pour le futur, par exemple en cas de maladie grave?
  7. Quel sera mon rôle dans l’entreprise pendant et après le transfert?
  8. Comment transférer mes connaissances et quand?

Les réponses à ces questions constituent un très bon début d’un plan de transfert. Après que vous aurez débroussaillé la question pour vous-même, vous serez mieux préparé pour poursuivre votre planification avec votre conjoint ou conjointe, vos enfants et vos potentiels successeurs – qu’ils soient de la famille ou non, par exemple des cadres ou des employés-clés.

Vous devez d’abord clarifier votre pensée avant d’exprimer aux autres ce que vous envisagez comme processus de transmission de votre entreprise.

Planifier votre relève ne vous fera pas mourir! Cela constitue la célébration de votre réussite comme entrepreneur, et l’occasion de réfléchir à la façon dont vous préparez ceux qui méritent la direction de votre PME.

Si vous avez aimé ce billet, faites-en profiter votre entourage en le partageant sur les médias sociaux.
Vous aimeriez en savoir plus sur la planification de relève ou la planification stratégique ? Parcourez notre site web.

 

Partagez