13 avril 2021

Créer de la valeur autrement

Il est coutume que le succès des entreprises soit mesuré par leur croissance. Vous avez une entreprise en croissance, vous êtes donc en bonne santé. Cependant, avec les entrepreneur·es qui s’essoufflent au même rythme que la planète, on en vient rapidement à la conclusion que la croissance à tout prix n’est peut-être pas si rose qu’elle n’en a l’air. 

 

La pression sur les directeur·ices est souvent énorme afin de maintenir le cap de la croissance. Mais alors comment redéfinir le succès ? Nous préférons parler de création de valeur, et voici pourquoi. 

Qu’est ce que la création de valeur ?

La création de valeur, c’est arriver à faire plus avec moins. C’est de créer plus de valeur, de la manière la plus simple, avec le minimum de ressources. Au lieu de vouloir augmenter vos ventes sans cesse, demandez vous si vous opérez efficacement. Perdez-vous du temps, des ressources ou de l’énergie au quotidien dans votre entreprise ? C’est là que vous pouvez faire mieux. 

 

Pour définir comment vous créez de la valeur et contribuez à la société, revenez à votre mission. Pourquoi votre entreprise existe-t-elle ? Vous souhaitez certainement avoir un impact auprès d’un public cible. Il est important de prendre le temps de bien le définir pour créer davantage de sens dans votre quotidien et celui de vos collaborateur·ices. Quand vous vous sentez dépassé·e, revenez à la base et rappelez que votre mission d’entreprise n’est pas de faire de l’argent… et si elle l’est, il serait peut-être temps de revoir les raisons pour lesquelles vous êtes en affaires !

Créer de la valeur durable

La notion de durabilité dans le concept de la création de valeur est essentielle. Si on crée de la valeur sans penser aux répercussions sur notre environnement dans sa globalité ou sur le futur, on passe à côté de notre but. Et quand on parle d’environnement, on ne parle pas ici de recyclage ou de diminution de GES. Prendre soin de son environnement, c’est considérer dans nos décisions toutes les parties prenantes : ses partenaires, ses ressources, ses fournisseurs et ses clients, avant de regarder l’augmentation absolue du profit. 

 

Une partie prenante vous semble-t-elle manquer à l’équation ? Avant même de penser aux gens impliqués à l’externe, il est primordial de se pencher sur ses collaborateur·ices. Pourquoi vouloir faire plus d’argent, mais avoir des employés au bout du rouleau ? C’est pour cette raison que nous avons toujours comme priorité de rendre les entreprises plus humaines. Il est essentiel de mettre l’humain au cœur de chaque décision. Une fois que l’entreprise prend soin de ses gens, elle peut commencer à améliorer son impact social externe et celui-ci peut avoir un sens. Notre impact social débute avant tout par l’impact que nous avons sur nos employé·es. Dans le modèle traditionnel de croissance, on peut rapidement épuiser les ressources naturelles et mettre de la pression sur nos employé·es et nos partenaires sans s’en rendre compte. Le jeu en vaut-il la chandelle ? 

Une croissance saine, c’est possible ?

Si vous êtes une entreprise en croissance, pas de panique ! Il est tout à fait possible de croître de manière saine. Une fois que l’entreprise est efficiente et organisée autour de l’humain, il est possible de penser à la croissance. L’important est qu’elle ne devienne pas une obsession, ou notre filtre décisionnel principal lorsque vient le temps d’effectuer des changements dans l’entreprise. On veut éviter à tout prix le règne de la vente ou de la croissance infinie. Dans ce modèle dépassé, on veut toujours plus sans réellement se soucier de l’impact que nos actions peuvent avoir sur nos gens. On ne le dira jamais assez, la santé mentale, le taux de roulement et la satisfaction de nos employés et nos partenaires ne sont pas à prendre à la légère. 

 

On pourrait vous parler de ce sujet encore pendant des heures. Si la création de valeur soulève des questions dans votre organisation, n’hésitez pas à entrer en contact avec notre équipe.

Partagez