Croyez-le ou non, il y a quelques semaines, nous avons reçu une lettre provenant directement du Pôle Nord.

 

Oui, oui, je vous le dis. Au départ, comme vous, nous étions un peu intrigués et sceptiques. Nous nous disions qu’un des lutins nous écrivait pour nous rappeler que nous devions être sages puisque le Père Noël gardait un oeil sur nous. Toutefois, c’était tout autre.

 

La lettre était signée, à la main, par le vrai ‘’de vrai’’ Père Noël.

 

Chère Équipe,

Je vous écris, car depuis quelque temps, je sens un essoufflement dans mon atelier. Bien qu’avec l’arrivée imminente de la nuit de Noël, je vois un retour d’effervescence et d’enthousiasme, je ne suis pas sans inquiétude.

Vous savez, la vie dans le Pôle Nord n’est pas de tout repos. Depuis deux mois maintenant, les lutins travaillent jour et nuit pour pouvoir répondre à chacune des demandes provenant des quatre coins de la terre. Certes, après la nuit de Noël, nous prenons quelques jours de repos, mais dès le mois de janvier, nous planifions et préparons la prochaine année. Et vous le savez comme moi, une année est si vite passée.

Je prends donc le temps de vous écrire afin d’avoir quelques conseils. Je ne peux malheureusement pas vous inviter à venir visiter mon atelier, c’est un endroit lointain et hautement secret, mais je serais infiniment reconnaissant si vous preniez un peu de votre temps précieux pour m’envoyer quelques pistes de réflexion.

En vous remerciant d’avance,

Père Noël, Ho Ho Ho

 

Vous auriez dû voir l’excitation dans le bureau quand nous avons compris que c’était réellement le Père Noël qui nous écrivait pour avoir des conseils. Nous nous sommes, dès lors, mis à réfléchir à ce que nous pouvions bien lui répondre. Qu’est-ce qui pourrait bien aider le Père Noël à mobiliser et à motiver ses lutins, sans qui, Noël ne pourrait exister…?

 

C’est alors que l’entreprise responsabilisée nous est venue en tête. Pourquoi ne pas responsabiliser l’atelier du Père Noël!?

 

Papier et crayon en main, nous avons donc décidé d’envoyer au Père Noël quelques principes de l’entreprise responsabilisée et comment ceux-ci, d’après notre connaissance du Pôle Nord et notre expérience, peuvent s’appliquer dans l’atelier des lutins.  

 

Cher Père Noël,

Quel honneur de recevoir votre lettre !

Nous avons pris le temps de réfléchir à votre situation, en nous basant sur les connaissances que nous avons sur votre atelier tel qu’il est décrit dans vos contes et histoires. Ne vous inquiétez pas, plusieurs de nos clients vivent, à leur façon, la même réalité que vous.

Voici donc quelques pistes de réflexion qui pourraient vous aider à mobiliser votre équipe tout en les responsabilisant davantage:

Ayez une culture forte !

Votre culture est basée sur votre mission et vos valeurs. Les lutins doivent sentir qu’ils travaillent dans un but clair et défini. C’est à cette mission qu’ils vont se rattacher dans les moments plus difficiles.

La magie de Noël est une mission en soi. Il faut la faire vivre tout au long de l’année, pas seulement les semaines précédant la nuit de Noël. Ceci vous permettra de maintenir l’esprit de Noël de janvier à décembre et ainsi garder le moral de votre équipe !

La confiance, c’est la base !

Vous devez faire confiance à vos lutins. En effet, ils sont avec vous depuis très longtemps maintenant, vous avez vécu de multiples Noël ensemble. Ils connaissent leur travail et savent comment l’atelier fonctionne. Il faut donc leur faire confiance.

Il n’y a plus de patrons, seulement des leaders !

Bien que depuis toujours vous êtes le patron de l’atelier, il serait intéressant de revoir votre rôle. En effet, pourquoi ne pas faire évoluer votre rôle à celui de leader. En tant que leader, une partie de votre mission sera d’être le gardien de la culture et des objectifs de l’équipe. Toutefois, votre voix n’aura pas plus de poids que celle des lutins, des rênes ou de mère Noël.

Il serait aussi intéressant de voir si certains lutins de l’atelier seraient prêts à devenir leaders de certaines tâches ou projets. Tout comme vous, ces leaders ne seraient pas de petits patrons, mais s’assureraient que les objectifs de leur cercle d’activités soient accomplis.

Par exemple, il pourrait avoir un leader par type de cadeaux ou par types d’activités. Ces leaders pourraient soient être permanents ou rotatifs pour permettre à ceux qui le souhaitent d’occuper ce rôle et ainsi développer de nouvelles aptitudes.

Toutefois, il est important de permettre à l’équipe de choisir ses leaders sinon ceci vous amènera à avoir une voix plus importante que les autres, ce qui est contraire aux principes de l’entreprise responsabilisée que nous vous suggérons de mettre en place.

Le pouvoir est donné aux équipes !

Dans le même ordre d’idées, pourquoi ne pas donner le pouvoir à votre équipe. En étant toujours dans l’atelier, ils sont souvent les mieux placés pour savoir ce qui est le mieux pour réaliser le travail à faire puisqu’ils le font depuis de nombreuses années et ont acquis, au fil du temps, des connaissances et de l’expertise.

Ainsi, tous doivent avoir des objectifs pour connaître ce qui est attendu d’eux, toutefois, ils doivent avoir la liberté de les atteindre de la façon qu’ils le souhaitent.

Les règles du jeu et les limites sont définies.

Avec la disparition du rôle de patron, l’équipe doit pouvoir s’appuyer sur des politiques et des procédures afin de guider leurs décisions et leurs actions. Ces lignes directrices permettent à votre équipe de connaître l’étendu de leur terrain de jeu.

Dans un contexte de responsabilisation de votre atelier, vous voulez éliminer au maximum les zones grises, afin que votre équipe de lutins soit en mesure d’évoluer de façon autonome.

Les personnes progressent selon leurs forces et talents.  

Bien que nous ne voulons jamais créer un rôle pour une seule personne, car ce sont les besoins de l’atelier qui priment, nous pouvons tout de même amener les lutins à travailler selon leurs forces et leurs intérêts.

Vos lutins n’ont pas tous les mêmes talents et les mêmes désirs. Souvent, nous remarquons que ce qui est une faiblesse chez quelqu’un est une force chez quelqu’un d’autre. Tentez donc de déceler ces complémentarités afin de bénéficier au maximum des talents de chacun de vos lutins et de faire en sorte que, par ricochet, chacun de vos lutins s’épanouisse au maximum dans l’atelier.

Les personnes n’ont pas des titres, mais des rôles.

Avez-vous déjà pensé enlever les titres dans votre atelier ? En effet, pourquoi se limiter aux titres ? Invitez vos lutins à avoir différents rôles et ainsi amenez-les à porter plusieurs chapeaux qui sont, comme nous venons de le mentionner, en lien avec leurs forces et leurs intérêts. Peut-être allez-vous découvrir de nouveaux talents !

Les membres de l’équipe sont conjointement responsables de l’atteinte des objectifs.

Enfin, il est important de garder en tête que les lutins, les rênes, Mère Noël et vous, êtes une équipe dans le succès et dans les défis. Vous êtes tous garants de la magie de Noël. Vous devez donc faire vivre cet esprit d’équipe dans l’atelier tout au long de l’année. Ceci aura un bel impact sur la mobilisation de votre équipe.

En espérant que ces quelques pistes vous permettent de voir votre atelier autrement. Au plaisir d’avoir de vos nouvelles.

L’équipe JPD Conseil

Ps : nous sommes disponibles pour venir vous rendre visite au Pôle Nord !

Pour savoir comment responsabiliser vos employés au sein de votre PME, contactez-nous !

Nous vous souhaitons de joyeuses fêtes !

error: Contenu protégé !!