Depuis quelques temps, tu as l’impression que tes employés sont surchargés et qu’il y a toujours un surplus de travail. Tu décides donc de te lancer dans un processus d’embauche pour permettre à ton équipe de reprendre son souffle. En général, tu trouves cette démarche un peu pénible. On le sait, c’est très difficile de trouver de bons candidats.

Quelque jours seulement après avoir affiché le poste à combler sur les sites d’emploi et sur les réseaux sociaux, tu reçois de nombreux CV et plusieurs courriels d’intérêt. Tu as demandé à un membre de ton équipe de t’aider en faisant un premier tri et en faisait des entrevues téléphoniques. Quelques jours plus tard, elle te présente trois candidatures assez différentes les unes des autres.

Excité, tu décides de rencontrer les trois candidats la même journée.

 

9h00 – Ta première entrevue

Sur papier, il s’agit du candidat parfait. Il a occupé pendant de nombreuses années un poste identique à celui que tu cherches à combler. Tu n’aurais presque rien à lui apprendre. En discutant avec lui, tu le trouves sympathique, mais un peu ennuyant. Tu n’as pas l’impression qu’il correspond à la dynamique de ton équipe. Il n’y a pas d’effet Wow.  

 

10h30 – Ta deuxième entrevue

Dès que tu lui serres la main, tu sais que ça ne fonctionnera pas. Tu as de la difficulté à dire pourquoi, mais ça ne marche tout simplement pas. Tu réalises l’entrevue sans trop d’enthousiasme. Par politesse, tu lui poses des questions de base, mais tu sais que tu ne le choisiras pas.

 

13h30 – Ta troisième entrevue

Avant l’entrevue, tu consultes le CV du candidat. En constatant qu’il n’a pas beaucoup d’expérience, tu te dis que tu n’auras pas le choix d’embaucher le premier candidat. Tu n’as pas envie de passer les prochains mois à former une personne qui sort tout juste de l’université et qui ne connait pas grand chose à ce que tu fais. Tu te demandes comment elle a pu se retrouver dans le top 3 de ton recruteur. Dès qu’il se présente, le fit est immédiat. Tu te retrouves absorbé par tout ce qu’il te dit. Tu le trouves charmant et agréable. Il est passionné et il a soif d’apprendre. Tu sais que ton équipe va l’adorer.   

 

Suite à ces entrevues, tu te retrouves en dilemme. Devrais-tu privilégier l’expérience ou la cohésion organisationnelle ?

À long terme, la cohésion est plus importante. On aime lorsque nos collègues de travail deviennent comme une seconde famille. Lorsque des liens se tissent, il est plus facile de partager nos idées, nos besoins et nos insatisfactions. Le climat de travail est plus sain, les projets avancent plus rapidement et le niveau de motivation est plus élevé.

Il y a d’autres facteurs qui peuvent nous faire oublier un certain manque d’expérience. Il vaut mieux embaucher un employé moins expérimenté, mais qui est motivé, qui a soif d’apprendre, qui cherche à améliorer les choses et qui suggère des façons innovantes de faire les choses. Cet employé peut apporter une vision et des connaissances rafraîchissantes dans ton entreprise.

Trop souvent, les employeurs choisissent les candidats en se basant uniquement sur leur expérience. Pourtant, en fonctionnant de cette façon, ils se privent d’excellents employés qui auraient pu contribuer au succès et à la croissance de leur entreprise de manière beaucoup plus active. Tant qu’une personne est prête à apprendre et à s’améliorer, elle a le potentiel d’accomplir de grandes choses.

En recrutement, tente de changer ta vision des choses. Lorsque tu sélectionnes des CV, ne regarde pas uniquement l’expérience des candidats. Porte une attention particulière aux détails et aux éléments qui révèlent leur personnalité et prends le temps d’évaluer le niveau de cohésion avec les membres de ton équipe.  

Sois tout simplement authentique et transparent. Tu attireras des candidats qui le seront aussi.

“Qui se ressemble, s’assemble”, dit-on.

error: Contenu protégé !!