Si vous avez aimé ce billet, faites-en profiter votre entourage en le partageant sur les médias sociaux.

Vous aimeriez en savoir plus sur un sujet touchant l’innovation ou la planification stratégique ? Parcourez notre section Planification stratégique !

Cette semaine, nous allons vous présenter une méthodologie que nous utilisons fréquemment lors de la planification stratégique, la Stratégie 1, 2, 3. Elle est constituée de trois grandes étapes :

  1. Excellez
  2. Abandonnez
  3. Innovez

La Stratégie 1, 2, 3 nous permet d’aider les organisations à s’adapter de façon continue aux changements au niveau de leur industrie, de leurs marchés et de leurs clients. Comme Darwin le disait : « Les espèces qui survivent ne sont pas les espèces les plus fortes ni les plus intelligentes, mais celles qui s’adaptent le mieux aux changements. »

Niveau 1 : Excellez

Le défi lié à la Stratégie 1, 2, 3 est d’appliquer en continu et en parallèle les efforts et les ressources nécessaires pour exceller au présent. Nous parlons ici d’efficacité opérationnelle, ce qui implique une amélioration du service à la clientèle, une augmentation de la performance, une réduction des coûts, etc. Depuis des années, nous sommes sensibilisés à cette notion, notamment par le biais de différentes approches (LEAN, Six Sigma, théorie des contraintes et autres).

Lorsque nous parlons du fait d’exceller au présent, il est important de considérer le système opérationnel mis en place. Vous devez documenter et normaliser vos méthodes dans un système afin que votre entreprise soit centrée sur votre système, et non uniquement sur les personnes. Trop souvent, quand il est question d’excellence opérationnelle, nous voulons seulement que la bonne personne soit assise à la bonne chaise. C’est une excellente pratique, mais elle doit être accompagnée de l’utilisation des bons outils et des bons processus afin d’être amplement efficace. Sans ces éléments, votre entreprise dépend à 100 % de la performance des individus et est sujette à des variations très importantes au niveau de la performance.

Le présent est la source de deux freins au développement futur de l’organisation :

1. L’embauche

Vous choisissez généralement vos ressources humaines en fonction des besoins présents. C’est un réflexe normal, puisque vous êtes absorbé par la charge de travail au quotidien. Toutefois, lorsque vous voulez vous attaquer à différents marchés, ces ressources peuvent être problématiques pour votre croissance.

2. La satisfaction de votre performance

Lorsque vous êtes satisfait de votre marge de profit ou de votre performance, il est facile de vous contenter d’être « bon ». Pourtant, être « bon » devient un obstacle à l’excellence. Lorsque vous vous contentez d’être « bon », vous ne faites pas vraiment d’efforts pour innover et créer votre futur. Et lorsque vous vous réveillez, il est généralement trop tard pour remédier à la situation. Pour créer votre futur, vous devez faire des efforts à long terme; ce n’est donc pas en faisant des efforts à court terme qu’il vous est possible d’obtenir des résultats immédiats.

Niveau 2 : Abandonnez

L’abandon du passé fait référence à l’abandon de certains espaces de marchés, de produits, de services, d’activités, d’attitudes, de comportements, d’employés, de partenaires et de clients. Eh oui, même de clients! Placez ces derniers dans trois catégories (A, B et C) afin d’éliminer chaque année les clients de la catégorie C. Ces derniers vous demandent beaucoup de temps et d’énergie, paient très peu et nuisent même à la prestation de services aux clients des catégories A et B.

Cet exercice d’abandon devrait être fait en continu, et non de façon drastique et soudaine. Dans plusieurs entreprises, il est possible de rencontrer des équipes internes responsables de l’amélioration continue. Pourtant, il est excessivement rare de voir des équipes qui s’interrogent de façon continue sur le passée. Ces personnes qui auront le courage de remettre en question le passé pourront créer le futur. En dégageant des ressources du passé, elles seront en mesure d’innover dans l’avenir. Bâtir le futur est donc une pratique qui se construit jour après jour.

Niveau 3 : Innovez

Innover fait référence à la création du futur. Les entreprises abordent peu ce volet, puisqu’elles ont de la difficulté à dégager les ressources humaines et financières nécessaires à un investissement dans l’innovation et dans l’avenir.

Avant de pouvoir investir du temps et des ressources dans la création du futur, il faut abandonner le passé. Pour y parvenir, vous devez remettre en question vos façons de faire. En fait, plus une entreprise grandit, plus elle acquiert de pratiques, de secteurs d’activité, de clients, de produits, de services, etc. Cette accumulation devient tôt ou tard un boulet pour le développement de l’entreprise, puisqu’elle limite la capacité de la compagnie à dégager des ressources pour un investissement dans l’avenir.

Lorsque vous effectuez une planification stratégique dans le but d’investir en continu dans le futur, vous devez prévoir des initiatives et du temps, de même que des ressources humaines et monétaires. Puisqu’il est impossible de regarder dans un boule de cristal et de prévoir tout de qui vous attend, vous devez bâtir l’avenir par le biais de l’expérimentation.

Une des stratégies qui vous permettent d’obtenir un cadre de référence et d’orienter votre expérimentation est la stratégie de l’Océan bleu, que nous aborderons dans une prochaine capsule.

Abonnez-vous à notre chaîne Youtube, et découvrez nos différentes capsules sur la planification stratégique.

error: Contenu protégé !!