Votre production est dite poussée (Push) lorsque vous produisez sur la base d’une prévision des besoins non encore exprimés par vos clients internes ou externes. La production poussée crée inévitablement des stocks d’encours ou de produits finis, car il vous est impossible de parfaitement prédire la demande réelle de vos clients. 
La pensée Lean considère tous vos stocks comme des non-valeurs ajoutées (Muda) que vous devez éliminer ou réduire.

Votre production est dite tirée (Pull) ou juste-à-temps (Just-In-Time) lorsque vous produisez uniquement en réponse à un besoin exprimé par vos clients internes ou externes. La production tirée permet d’éliminer les stocks de produits finis, car vos produits sont déjà vendus lorsqu’ils sont mis en production.
La production tirée élimine le besoin de financer vos stocks de produits finis et les désuétudes propres à la production poussée.

Certains produits exigent toutefois une production poussée, car leur cycle de production est trop long pour satisfaire en juste à temps la demande des clients.
C’est le cas pour la production agricole où un produit végétal ou animal demande plusieurs semaines ou mois pour croître. Il est difficile de prévoir avec exactitude la demande des consommateurs lors de l’ensemencement des champs et de la reproduction des animaux. Il est également difficile de raccourcir le cycle de la nature, et ce même avec le Lean Agriculture.
L’aéronautique est un autre exemple de long cycle de production. Toutefois, la majorité des avions et hélicoptères sont assemblés en production tirée. Les clients attendent généralement plusieurs mois et mêmes années avant de prendre possession de leur appareil. Les clients n’ont pas le choix d’attendre, car il est difficile de financer un stock d’avions ou d’hélicoptères!
Une stratégie pour contrer les longs cycles de production consiste à adopter une production hybride de type poussée-tirée (Push-Pull). Cette stratégie est utilisée par les fabricants de meubles désireux de répondre juste à temps aux besoins variés de leurs clients (Mass Customization).
Les composants de meubles sont fabriqués sur prévision et stockés semi-finis. Sur une réception d’une commande client, les composants sont teints, peinturés ou recouverts d’un tissu, d’un cuir et assemblés selon les choix spécifiques du client, et ce, en quelques heures seulement.

Les organisations de services œuvrent généralement selon une production tirée. Le service est offert uniquement si le client le demande. Pensez aux soins médicaux et personnels. Il y a toutefois des exceptions à cette généralité. Par exemple, le secteur des transports en commun fonctionne en production poussée. Les avions, autobus, trains et bateaux font le trajet annoncé même si toutes leurs places ne sont pas vendues.
Les modes poussé et tiré sont également utilisés pour désigner le flux de vos processus.
Un flux est dit poussé lorsque vos produits (matières, informations, personnes) sont poussés dans votre processus sans égard à la capacité de l’étape en aval de les traiter immédiatement.
Les flux poussés sont la principale cause de Muda (surproduction, non-qualités, mouvements inutiles, transports, attentes, stocks, etc.), car la charge de travail est rarement balancée à chaque étape de vos processus. Les priorités de chaque étape sont aussi souvent différentes.
Un flux est dit tiré lorsque vos produits avancent dans votre processus en étant tirés par l’étape en aval lorsqu’elle est en mesure de les traiter. Le flux tiré permet de réduire considérablement les Muda dans vos processus.
En l’absence d’une demande par l’étape en aval, les informations, les matières et les personnes sont mises en attentes à l’étape en amont. Ces stocks d’encours à l’étape en amont sont habituellement contrôlés par un système Kanban.

Qu’est-ce qu’un système Kanban?

Le système Kanban, mis en oeuvre à la fin des années 1950 dans les usines Toyota, permet de contrôler les étapes d’un processus afin de limiter la production des étapes en amont selon les besoins et les capacités des étapes en aval.
Paradoxalement, la mise en œuvre d’un système Kanban pour tirer les flux dans vos processus exige une production poussée. Vous devez faire des prévisions de vente pour constituer des stocks d’encours. Il est en effet difficile de tirer sur une étape en amont si rien n’y est stocké. C’est comme aller à l’épicerie pour acheter du lait et se retrouver devant une étagère vide.
Pour cette raison, le système Kanban est surtout adapté pour les produits standardisés ayant une demande stable et répétitive. Le système Kanban est principalement utilisé pour la production de produits de consommation de masse comme les automobiles, les vêtements, les appareils électriques et électroniques, etc.
Il existe toutefois une stratégie hybride qui offre les avantages du flux tiré sans ses défauts. C’est le flux tendu.
Un flux est dit tendu lorsque votre processus fonctionne avec des stocks d’encours réduits au minimum et contrôlés en continu. Un flux tendu s’applique aussi bien aux flux poussés qu’aux flux tirés.
Pour notre part, nous privilégions pour nos clients une production tirée avec des flux poussés contrôlés avec un système CONWIP (CONstant-Work-In-Process) et un système d’auto-équilibrage du travail parce que:

  1. Ils sont plus faciles à mettre en œuvre que des flux tirés contrôlés avec un système Kanban.
  2. Ils permettent une meilleure réduction des encours qu’un système Kanban.
  3. Ils permettent la gestion de grandes variétés de produits et services sur mesure (Mass Customization).
  4. Ils sont mieux adaptés pour les productions peu ou pas répétitives.

Si vous avez aimé ce billet, faites-en profiter votre entourage en le partageant sur les médias sociaux.

Add Comment

error: Contenu protégé !!